Consultation annuelle

Si vous êtes en bonne santé, la sage-femme peut réaliser votre suivi gynécologique de prévention.

Quel que soit votre âge, vous pouvez aller consulter une sage-femme, que vous ayez eu ou non des enfants.

Les sages-femmes pratiquent un examen clinique complet (général et gynécologique) et tous les actes nécessaires à votre suivi. 

Elles réalisent également les frottis cervico-vaginaux de dépistage et peuvent vous prescrire tous les examens complémentaires utiles à votre suivi. 

Le frottis

Ce suivi gynécologique est l’occasion de réaliser vos frottis cervico-utérin.

Comment ça se passe ?
Après la mise en place d’un spéculum dans le vagin, un prélèvement superficiel de cellules est effectué au niveau du col de l’utérus à l’aide d’une petite brosse, le prélèvement sera ensuite analysé par un laboratoire.

Pourquoi ?
Le papillomavirus humain (HPV) est transmis lors de relations sexuelles. Il est à l’origine de lésions qui peuvent évoluer vers un cancer du col de l’utérus. Le frottis pratiqué régulièrement permet de détecter les cellules anormales et de proposer rapidement un traitement.

Pour qui ?
Le frottis est conseillé aux femmes entre 25 et 65 ans, même pour celles qui ont été vaccinées contre les papillomavirus humains, car le vaccin ne protège pas contre tous les types de HPV.

A quelle fréquence ?
Les deux premiers frottis se pratiquent à un an d’intervalle. En l’absence de problème, il peut ensuite être réalisé tous les trois ans. Votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme* peut vous conseiller un autre rythme selon votre histoire personnelle ou en cas de signes suspects : saignements, lésions sur les organes génitaux ou l’anus…